Skip to content

Nouveau site www.santesportmagazine.com

9 avril 2013

Retrouvez tous les articles de SantéSportMagazine sur le nouveau site Internet : http://santesportmagazine.com/.

Couv SanteSportmagazine 22

Ce blog n’est plus actualisé ! Pour suivre SantéSportMagazine, rendez-vous à l’adresse suivant : http://santesportmagazine.com/.

Publicités

LA CHIRURGIE, ÇA PIQUE !

7 février 2013

Dans cet édito atypique, le patient dont je vous conte l’anecdote n’est autre que son auteur ! Un bout d’autobiographie solidaire.

Début septembre, avec une bande de copains, je participe à une jolie « cyclo » en vallée de Chevreuse. On roule à bonne allure dans une descente, quand je tourne légèrement la tête à la recherche de mes poursuivants ! Devant moi, un trou sur le macadam ! Ma roue avant s’y plante brutalement ! Dans un fracas de carbone et d’acier, je fais le grand saut ! Mon épaule droite percute violemment le bitume. À chaud, je ressens une bonne douleur au niveau de la clavicule. Je veux croire à une entorse à sa jonction avec l’omoplate. Parmi les coureurs qui traînaient un peu derrière, un ami chirurgien ! Il corrige gentiment le diagnostic : « Steph’, je crois que tu t’es fracturé la clavicule ! ». La radiographie faite aux urgences de Rambouillet affine le bilan. Le verdict de mon ami est clair : « Ta fracture est très déplacée et tu as 4 fragments, il faut t’opérer ». Le mardi, je passe deux heures au bloc. Au réveil, malgré l’anesthésique injecté en continu au contact du nerf menant à mon épaule, l’intensité de la douleur me surprend ! À la visite j’interpelle mon copain chirurgien : « Il faut vite m’enlever le drain, il me fait un mal de chien ! ». Il répond avec un sourire chaleureux : « Oh Steph’, ce n’est pas le drain ! C’est de la chirurgie avec des plaques et des vis dans les os… et la chirurgie ça pique ! ». C’est mon second grand saut de l’autre côté de la barrière. Me voilà désormais plus solidaire des patients que j’adresse au chirurgien !

Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport.

LE SPORT EST-IL BON CONTRE LE STRESS ?

7 février 2013

Le sport peut vous aider à lutter contre le stress. Il recèle de nombreux bienfaits. Mais attention ! Mal pratiqué, il peut accroître votre stress et vous faire sombrer dans la dépression !

Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport.

Vous quittez le bureau. Vous n’avez pas vu  la journée passer ! Depuis ce matin vous êtes sous pression : les dossiers délicats se sont accumulés… et les tensions avec les collègues se sont accentuées. Heureusement, maintenant, vous avez rendez-vous avec vous-même ! Une petite heure de gym est au programme ! Vous allez vous détendre !

Lire la suite…

RÉMI MANTION, LE SPORT SOIGNE MON DIABÈTE !

7 février 2013

Rémi MANTION est diabétique depuis l’âge de 16 ans. Il pratique pourtant le BMX à haut niveau ! Mieux encore, le sport l’aide à comprendre et à maîtriser son traitement ! Un exemple à suivre !

Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport

 SantéSportMagazine 21 - Remi Mantion - crédit photo : Cyrille Lecointe / BMX2DAY.com

Le diabète de l’homme jeune est une maladie au cours de laquelle le pancréas ne parvient plus à sécréter l’insuline. Cette hormone a pour mission de faire pénétrer le sucre du sang dans les cellules du corps. Ce phénomène s’enclenche tout particulièrement après les repas lorsque la digestion provoque le passage du glucose des aliments dans le sang. Le traitement du diabète consiste en une injection régulière d’insuline. La procédure est contraignante et complexe. La dose administrée dépend du taux de sucre sanguin mesuré à l’aide de petites piqûres, de la composition des repas… et de l’activité physique. En effet, le sport agit un peu comme l’insuline. Les muscles consomment beaucoup de sucre et absorbent celui qui se trouve dans le sang ! On comprend alors aisément qu’il participe au traitement.

Lire la suite…

DIABÈTE ET SPORT OUI, C’EST POSSIBLE !

7 février 2013

Contrairement à certaines idées reçues, le sport n’est pas interdit aux personnes diabétiques. De grands champions le démontrent sur les terrains et le docteur Armand Tomaszewski, médecin du sport, cardiologue et diabétologue* nous explique pourquoi.

Propos recueillis Par Nathalie Fougerol

 

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une perturbation de l’utilisation du glucose. En fait, il existe deux types de diabète. Celui de type 1 est dit insulinodépendant car des anticorps produits par l’organisme détruisent les cellules du pancréas. Celui-ci ne peut plus secréter l’insuline, hormone essentielle à l’utilisation du glucose par la cellule. Si le glucose ne peut plus pénétrer dans les cellules, on ne peut plus vivre. Il survient chez des sujets jeunes. Le diabète de type 2 dit insulino-résistant survient après 40 ans. Dans ce cas il y a encore sécrétion d’insuline mais elle est perturbée car les cellules deviennent résistantes à cette hormone et le glucose pénètre plus difficilement dans la cellule. Il est dû à un surpoids, voire à l’obésité.

Lire la suite…

PRÊT À SURVIVRE QUELLES QUE SOIENT LES CONDITIONS !

7 février 2013

À 45 ans, Simone Moro a déjà gravi plusieurs montagnes de plus de 8 000 mètres dont quatre fois l’Everest. Spécialiste des ascensions hivernales sans l’aide d’oxygène supplémentaire, il se défi nit plus comme un explorateur que comme un alpiniste. Présent sur Paris pour « The North Face® Speaker Series », il s’est livré à SantéSportMagazine.

Propos recueillis par Gaëtan LEFÈVRE

 SantéSportMagazine 21- Simone Moro - Crédit Simone Moro Archive

Ancien alpiniste traditionnel en équipe nationale, Simone Moro a gravi le monde de l’alpinisme avec sa propre méthode, ses règles, notamment celle d’absence d’oxygène supplémentaire, et son style. Domicilié en Italie, ses voisins ne doivent pas le voir souvent puisque, en vingt ans, cet explorateur a réalisé 47 expéditions sur l’ensemble des continents.

Lire la suite…

LA LÉSION MUSCULAIRE QU’EST-ELLE EN RÉALITÉ ?

7 février 2013

La lésion « musculaire » est omniprésente chez le sportif. Les lésions intrinsèques, c’est-à-dire propres à la structure du muscle, représentent 30 % des lésions sportives. Les comprendre, les prévenir et les traiter deviennent une nécessité.

Par Nicolas FAURE, kinésithérapeute

 

Plusieurs classifications de lésions dites « musculaires » ont vu le jour avec l’utilisation des termes « élongation », « claquage » et « déchirure ». La définition des lésions « musculaires » a évolué en passant de l’atteinte pure de la fibre musculaire à un décollement de celle-ci, avec son tissu aponévrotique. Le tissu aponévrotique est une structure dense et fibreuse. Il permet d’organiser l’architecture du muscle, comme un tissu de soutien. Par comparaison avec une feuille d’arbre : les fibres musculaires seraient la partie verte de la feuille, et les nervures seraient les cloisons aponévrotiques où se rattachent les fibres. Ainsi on est passé de la lésion « musculaire » à la lésion musculo-aponévrotique (LMA).

Lire la suite…