Skip to content

GOLF ET PROTHESE DE HANCHE : UN COUPLE SANS FROTTEMENT

18 avril 2011

Vous pratiquez le golf mais votre hanche est de plus en plus raide et douloureuse. Votre médecin vous a proposé une prothèse. Mais pourrez-vous rejouer au golf ? Et combien de temps après l’intervention ?

Par le docteur Stéphane CASCUA

Remerciements au docteur Olivier ROUILLON de la fédération française de golf (www.ffgolf.org)

Votre hanche est victime d’arthrose, une usure du cartilage recouvrant les os au niveau des articulations. Cette substance lisse et nacrée permet un glissement exceptionnel lors des mouvements. Malheureusement, avec les années, elle s’use et est incapable de se reconstituer.

Quand devez vous envisager une prothèse ?

L’intervention chirurgicale est conseillée quand les autres traitements deviennent incapables de vous soulager. Avant de vous faire opérer, les anti-inflammatoires permettent de juguler les poussées d’autodestruction du cartilage. Parfois, il peut même s’agir d’une infiltration. D’autres médicaments protègent et nourrissent, ils méritent d’être essayés. La rééducation est indispensable. Il faut rompre le cercle vicieux de l’enraidissement et de l’affaiblissement de la hanche. Votre kinésithérapeute essaye d’entretenir les mobilités de la hanche et la force des muscles qui l’entoure. Vous êtes plus à l’aise au quotidien ; votre articulation accroche moins, elle est mieux guidée, elle s’use moins. Enfin, une activité physique bien dosée contribue à entretenir le bon fonctionnement articulaire : continuez le golf ! Si malgré cette prise en charge, vos douleurs persistent, si vous ne parvenez plus réaliser des gestes simples comme lacer vos chaussures, si vous êtes gêné au golf au point de vouloir renoncer à ce sport si bénéfique à votre santé, prenez rendez-vous avec un chirurgien !

Quelle prothèse pour les golfeurs ?

La prothèse remplace l’articulation de la hanche. Elle est constituée d’une tige qui rentre dans le haut du fémur, surmontée d’une boule. Cette dernière s’emboite dans le bassin au sein d’une coupole en forme de saladier appelé cotyle.

Reprendre en dessin

Différents  matériaux sont disponibles pour constituer ces pièces prothétiques. Le «couple de frottement» doit être minimum et la résistance maximum afin de limiter l’usure de la prothèse. La sphère peut être en métal et la cupule en polyéthylène. Avec les frictions, ce plastique dur libère des microcopeaux qui irritent l’articulation. Les globules blancs venant les nettoyer outrepassent leur mission et finissent par desceller la prothèse. Ce montage est déconseillé au senior actif et au golfeur. La tête et le cotyle sont parfois en métal, c’est mieux !  Cependant, il semble que des atomes de chromes et de cobalt passent dans le sang. On ignore encore leur influence à long terme.  L’idéal pour le golfeur est constitué d’un couple céramique/céramique. La céramique d’alumine se montre particulièrement résistante à l’abrasion. Malgré cela, les sports violents restent contre-indiqués car cette matière peut se briser. Chez le senior actif, il est d’usage de ne pas utiliser de ciment pour fixer les prothèses. Il est préférable d’utiliser des modèles dont le coté impacté dans l’os est granuleux. Cette surface est progressivement mais solidement et durablement colonisé par l’os environnant. Actuellement, on considère que la durée de vie d’une prothèse est d’environ 20 ans. Pour la mettre en place le chirurgien ouvre l’arrière ou le côté de la fesse. De plus en plus souvent, il passe par la face antérieure du bassin. Cette voie d’abord coupe moins de muscle mais reste déconseillée  à droite chez le golfeur droitier. En effet, la position en extension de la hanche lors du finish à tendance à propulser la portion fémorale de la prothèse vers l’avant, hors de son logement. On augmente le risque de luxation.

Quand reprendre le golf sans risque ?

Après l’intervention vous restez hospitalisé 4 à 8 jours. Le plus souvent, le lendemain de l’opération, vous êtes mis debout. Le surlendemain vous marchez avec des cannes ou un déambulateur. Le kinésithérapeute vous apprend quelques exercices d’auto-rééducation. Il vous enseigne les mouvements dangereux pouvant provoquer une luxation de votre prothèse. Ces gestes à éviter sont différents selon la technique opératoire car le déboitement se produit à travers la voie de passage du chirurgien. Cette mésaventure est rare, de l’ordre de 1%,  et le risque diminue considérablement après cicatrisation des tissus, dans les mois qui suivent l’intervention. A partir du 4ème ou du 5ème jour post-opératoire, vous montez et descendez les escaliers. C’est le critère pour rejoindre votre domicile. Habituellement, il n’est pas nécessaire de faire de la rééducation et encore moins de se rendre en centre de réadaptation. Les petits exercices enseignés, la marche et la reprise progressive du golf se révèlent suffisants pour réentraîner votre hanche. De grandes balades sont possibles après 4 à 6 semaines. Recommencez le putting et le chipping au début du 4ème mois.  Attendez 6 mois pour les swings complets au practice et 7 mois pour le grand jeu. Commencez par des petits clubs type wedge, continuez en utilisant des fers moyens et enfin les bois. Dans les semaines qui suivent parcours et compétitions sont à nouveau possible. Prenez soin de vous échauffer pour réveiller la mobilité et la coordination de votre hanche. Ayez des clous en bon état pour parer les glissades. Sur les parcours vallonnés et en dévers, un chariot électrique peut vous éviter des contorsions de bassin.

_________________________________________________________

Le golf au service des prothèses

Une étude a été réalisée en 2007 sur 750 golfeurs ayant bénéficié d’une prothèse de hanche.  A un an de l’intervention, ils font autant de golf qu’auparavant et ils ont retrouvé leur niveau. Leur nouvelle hanche est plus mobile et plus forte que celle des sédentaires opérés. Avec une prothèse de hanche, le golf est non seulement possible mais favorise aussi une bonne récupération !

________________________________________________________

 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :