Skip to content

JANE SEYMOUR « JE N’AI PAS HONTE D’AVOIR 60 ANS ! »

17 octobre 2011

Ex-James Bond girl popularisée grâce à la série Docteur Quinn, Jane Seymour, 60 ans, s’engage dans la lutte contre la fibrillation auriculaire. Elle a reçu SantéSportMag à Madrid d’où elle a lancé la campagne 1 Mission 1 Million- Au cœur de l’AVC.

Propos recueillis par Isabelle Aithnard.

 

Parlez-nous de votre engagement dans la lutte contre la fibrillation auriculaire.

Ma mère a souffert de fibrillation auriculaire à 70 ans et fait un arrêt vasculaire cérébral à 92 ans. C’est pour cela que je m’investis dans la prévention de l’AVC. La campagne 1 Mission 1 Million-Au coeur de l’AVC (www.aucoeurdelavc.fr) est l’occasion de lutter contre les AVC liés à la fibrillation auriculaire. Nous voulons encourager les personnes à risque à consulter leur médecin. Vos lecteurs peuvent me rejoindre et voter sur le site pour le projet qui, selon eux, permettra de diffuser ce message très important.

Avoir vu votre mère malade vous rend t-il plus vigilante à l’égard de votre santé ?

J’ai toujours surveillé raisonnablement ma santé mais je suis devenue encore plus vigilante après avoir eu une bronchite, il y a vingt ans, qui m’a beaucoup affaiblie. J’en ai conclu que le corps est une machine semblable à une voiture qu’il faut entretenir sous peine de la voir tomber en panne, rouiller et ne plus rouler.

Comment prenez-vous soin de cette machine ?

Je ne fume pas et ne fréquente pas d’endroits pour fumeurs. Je consomme très peu d’alcool, de café, et de sel. Je ne veux pas avoir de problèmes d’hypertension. Le sel et moi ? Une vieille histoire ! Pour éviter qu’on ne mange trop sucré, mon père, médecin, nous incitait à manger salé.

Vous avez eu 60 ans en février, comment avez-vous abordé cette nouvelle décennie ?

Pas mal de gens se sont inquiétés pour moi : «Ma pauvre, 60 ans, c’est terrible !». J’ai répondu : «Voyons comment mon corps va aborder cet âge ! Quelle nouvelle vie s’offre à moi ? Je veux être parfaitement en forme !». J’ai fait un check up, mon médecin a dit que tout allait bien. A 60 ans, je pèse le même poids qu’à 20 ans. J’enfile les robes que je portais à cet âge, je peux danser toute la nuit et faire tout ce que j’aime faire.

Que faites-vous pour entretenir votre silhouette ?

Je m’entraîne tous les jours et veille au bon fonctionnement de mon corps. Je fais du Pilates, du Gyrotonic®, de l’aérobic, du stretching. Depuis que j’ai découvert que la méditation apaisait autant le corps que l’esprit, j’en fais deux fois par jour. C’est incroyable ce que ça peut faire contre les problèmes de tension artérielle et les problèmes cardiaques ! Je surveille mon cœur car plusieurs membres de ma famille ont eu des ennuis de ce côté-là.

Que trouve-t-on dans votre assiette ?

Le matin, je mange de la papaye et les framboises, myrtilles et mûres de mon jardin bio. Ce sont de parfaits antioxydants. Je cultive également des épinards, artichauts, tomates, avocats, pamplemousses, de la roquette et du basilic…Je consomme beaucoup de poisson et j’évite la viande.

Quel est le secret de cette mine éclatante ?

Je ne fais pas d’injection de Botox et suis peut-être la dernière à Hollywood à résister au lifting (rires) ! J’ai ma propre ligne de cosmétiques Natural Advantage by Jane Seymour que l’on peut acheter sur http://www.janeseymour.com, elle n’est pas très chère ! Il y a un gel démaquillant (Daily Cleansing Gel), une crème de jour hydratante (All-Day Moisture with SPF 15) et une crème de nuit (Nightime Renewal Complex). Ces produits contiennent des AHA, un indice de protection et du rétinol. Le bon rétinol, pas celui qui rougit la peau !

A l’exception de Meryl Streep et Susan Sarandon (61 et 65 ans), les actrices de plus de 40 ans peinent à trouver des rôles à Hollywood. Comment résistez-vous à cette pression de l’âge ?

J’ai beaucoup de chance de tourner encore. Parfois on me demande de jouer des quadras car on trouve que je fais plus jeune; d’autres fois, j’interprète des femmes de mon âge. Je peux jouer n’importe quel âge car je ne suis pas trop marquée. Je n’ai pas honte de mes 60 ans ! Accepter son âge est un choix judicieux si on considère le métier d’actrice sérieusement. Il est plus important de savoir jouer que d’être une espèce de poupée sans âge. Ces visages figés sans expression ne facilitent pas le jeu, au contraire ! On a besoin de tous les muscles du visage pour exprimer des choses.

Quels conseils donneriez-vous aux Françaises de 60 ans qui rêvent d’avoir votre forme ?

Boire beaucoup d’eau, limiter le sucre, le sel, les graisses et la viande ! Éviter de sombrer dans l’alcool, le tabac ou la drogue ! Bouger même s’il s’agit de faire le tour du pâté de maison avec son chien. Surveiller sa pression artérielle et son cholestérol. Rire, aimer et surtout, avoir un but dans la vie. Ma mère, qui a passé trois ans et demi dans un camp de concentration japonais en Indonésie disait: «Quand la vie est difficile, aide les autres et tes problèmes disparaîtront. Il y a toujours quelqu’un qui souffre plus que toi». C’est ce qu’elle a fait toute sa vie ! Ma mère était généreuse et ouverte, elle m’a appris à ouvrir mon cœur et c’est pour cela que j’ai appelé ma fondation (www.openheartsfoundation.org). Elle serait très fière de savoir que je soutiens la campagne 1 Mission 1 Million.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :