Skip to content

JEAN GALFIONE, DU CIRCUIT TRAINING AU CROSSFIT®

17 octobre 2012

Champion olympique de saut à la perche en 1996 reconverti dans la voile, Jean GALFIONE accompagne Reebok® dans son lancement du CrossFit®, activité venue des États-Unis et introduit en France en février dernier. Ce nouveau sport de fitness lui rappelle ses entraînements de perchiste.

PROPOS RECUEILLIS PAR GAËTAN LEFÈVRE

 

Présent le 16 juin dernier au Parc de la Villette pour les finales du Reebok CrossFit Fitness Championship, Jean GALFIONE nous a raconté sa découverte du CrossFit® et sa vision de cette « nouvelle » méthode d’entraînement.

Comment avez-vous découvert l’activité Reebok CrossFit® ?

De manière paradoxale et drôle car j’ai concrètement découvert le CrossFit® il y a quelques mois avec Daniel CHAFFEY, le Head Coach Reebok-CrossFit®, lorsqu’il est venu en Bretagne, mais j’ai l’impression de l’avoir pratiqué toute ma carrière ! En athlétisme, nous appelions cela du «­circuit training » ou de la P.P.G. (Préparation physique générale). Le saut à la perche est un sport qui demande une préparation physique complète et extrême. Les concours durent 4 à 5 heures, le perchiste est à la fois endurant, puissant, rapide, agile, etc. J’avais l’impression de déjà connaître les exercices que Daniel me présentait ! Je lui en ai même fait découvrir de nouveaux. Nous avons ainsi pu développer les entraînements ensemble.

L’expérience Reebok® CrossFit® vous a-t-elle plu ?

Immédiatement ! Je viens d’un sport où l’heure de l’entraînement est fixe et où l’on s’entraîne en groupe avec un plan à respecter. Du coup, je ne me sens pas bien dans les salles de sport type fitness ou salles de musculation, comme on les connaît aujourd’hui. Cette ambiance de travail d’équipe n’existe pas. À l’inverse, le CrossFit® est comme un retour aux sources. Les entraînements ne durent pas trop longtemps et sont très intenses, ce qui est pratique pour les gens qui n’ont pas forcement beaucoup de temps. Il s’agit de séances d’1 h, échauffement et étirement compris. Ce sport est complet­! On travaille le corps de manière à prendre de la masse musculaire tout en gardant un aspect dynamique. Un athlète trop massif, par exemple, ne va pas s’en sortir. Et puis, les  mouvements sont intelligents et respectent le corps humain. Les exercices sont basiques mais toujours variés, tout comme les circuits d’entraînement d’athlétisme. Changer continuellement d’exercices permet d’éviter d’habituer le corps à un type de mouvement. Il faut ainsi réapprendre à chaque séance, à se concentrer et retrouver des appuis. Enfin, chacun peut le faire à son niveau. Le CrossFit® n’est pas un sport réservé à une élite d’athlètes. « Monsieur tout le monde » peut le pratiquer. Dans une salle de fitness, on est rarement conseillé sur les exercices, les mouvements, etc. Dans le CrossFit®, l’entraînement est à heure fixe en groupe. Chacun choisit l’intensité des exercices qui lui permettra de progresser. Le ou les coaches surveillent les athlètes pour d’éviter qu’ils fassent de faux mouvements. Cet œil extérieur est à la fois encourageant et synonyme de sécurité. L’aide et le soutien des autres CrossFitters permettent aussi de se dépasser.

Donc pour vous, le CrossFit® est un sport à part entière ?

Le CrossFit® est avant tout de la préparation physique. Pour de nombreux sportifs, c’est une pratique intelligente pour se mettre en forme. Tous les sports sont concernés par la préparation physique. L’aspect malin est que l’on peut se préparer pour pratiquer d’autres activités, mais on peut aussi en devenir spécialiste. Le Reebok® CrossFit® s’est organisé avec des compétitions, des règles, des juges, etc. Lors des entraînements ou des épreuves (Reebok CrossFit Games et les Reebok CrossFit Fitness Championship), on peut se comparer aux autres, voire où l’on se situe. On peut observer combien de répétitions les autres font, quel poids ils ont pris, etc. Le CrossFit® est donc en effet un sport à part entière.

Dans le CrossFit®, l’alimentation est une part importante du travail. En tant que sportif de haut niveau, faisiez-vous attention à votre assiette ?

Dans le sport, lorsque l’on veut être bon, que l’on s’investit à fond, naturellement on fait attention à ce que l’on mange. Si on est motivé, et que l’on a fait 2 heures de sport intense, on ne va pas rentrer chez soi et manger une boîte de pâté. Ce n’est pas logique ! On commence, alors, à se poser les questions sur ce qu’est « une bonne alimentation ». Beaucoup de sportifs connaissent les grandes règles de nutrition mais ont du mal à la gérer. L’accompagnement peut devenir une aide. Sinon, il faut avoir avant tout une alimentation équilibrée. Il est indispensable de manger de tout et de n’abuser de rien. Il y a des aliments à éviter que je mangeais par plaisir. J’en consommais peu, sans abus. Aujourd’hui, on a tout sur les étalages des marchés ou supermarchés. Bien sûr, il faut prendre le temps.

Aujourd’hui, où en êtes-vous sportivement ?

Je continue à faire de la préparation physique dans l’esprit de l’activité Reebok® CrossFit® car dans la voile, j’en ai absolument besoin pour protéger mon dos… et parce qu’il faut « envoyer ». Lorsque je navigue, je n’ai pas tellement le temps de pratiquer d’autres sports. Je fais parfois du foot pour le travail cardiovasculaire et la vitesse des jambes. De temps en temps, j’aime bien aussi retourner dans un stade et prendre une perche. Je ne saute pas très haut mais au moins je m’amuse sans être trop ridicule.

Crédit photos : Reebok

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :