Skip to content

DISPOSITIF SPORT-SANTÉ, STRASBOURG EN VILLE TEST

22 janvier 2013

Depuis le 5 novembre 2012, les médecins de la ville de Strasbourg peuvent prescrire à certains de leurs patients une activité physique adaptée à leur état de santé. Le docteur Alexandre FELTZ, médecin généraliste et conseiller municipal en charge de la santé, est un des initiateurs de ce projet. SantéSportMagazine l’a rencontré.

Propos recueillis par Gaëtan Lefèvre

L ’« activité physique est un médicament ». Cette phrase du docteur FELTZ, qui d’ailleurs est un concept phare de notre ligne éditoriale, résume parfaitement le dispositif «­Sport-santé sur ordonnance­». Présentation de cette expérimentation.

Pourriez-vous nous présenter le dispositif «­Sport-santé sur ordonnance­» ?

L’idée est simple : augmenter la pratique de l’activité physique chez les personnes atteintes de maladies chroniques ou chez les sédentaires. La réalité est que l’activité physique est un médicament. Il a été maintes fois démontré que 30 minutes de pratique par jour avaient une réelle efficacité sur le traitement de nombreuses maladies. Or, aujourd’hui, une part de la population est majoritairement sédentaire. De plus, Strasbourg est, aujourd’hui, une des villes de France où il y a le plus de diabète et de maladies cardiovasculaires. La question était donc la suivante­: comment favoriser chez ces personnes la pratique d’une activité physique ?

Comment bénéficier de ce dispositif? À qui s’adresse-t-il ?

Tous les médecins généralistes de Strasbourg peuvent prescrire une ordonnance aux patients atteints d’une des maladies chroniques suivantes : diabète de type 2, maladie cardiovasculaire et obésité. Dans la pratique, les médecins vont devoir évaluer l’état de sédentarité de ces patients. En fonction de ce critère, ils choisiront la prescription ou non d’une activité physique. La personne déjà active n’entre donc pas dans le programme. Ensuite, il faut opter pour une activité. Ce choix se fera à deux niveaux. Le médecin engagera une première discussion avec le patient pour le conseiller et l’orienter. Ensuite, un éducateur sportif de la ville prendra le relais. Cet agent aura pour mission d’orienter et de motiver le patient, mais aussi de le suivre pour s’assurer que tout fonctionne bien ou le réorienter le cas échéant. Le patient bénéficiera donc gratuitement de l’activité choisie.

Quels sports sont concernés par ce dispositif ?

L’activité physique est évidemment adaptée à l’état de santé du patient. Il ne s’agit pas de sports violents. On peut commencer avec de la marche à pied, du vélo puis de la gym, les activités aquatiques ou l’aviron, qui est l’activité « la plus violente ».

Quel est le coût de ce dispositif ?

Le coût du projet sur l’année est d’à peu près 130 000 €. Cependant, ce coût n’est pas uniquement à la charge de la ville de Strasbourg mais réparti entre tous les partenaires : la Direction régionale Jeunesse, des Sports et de la Cohésion, l’Agence régionale de santé d’Alsace, le Régime local d’Assurance maladie d’Alsace-Moselle, les hôpitaux universitaires de la ville, la Compagnie de transports, etc. Il s’agit de différents acteurs qui mettent dans un pot commun.

Peut-il fonctionner au niveau national ?

Cela ne dépend pas de moi ! Les ministres des Sports et de la Santé approuvent et appuient ce dispositif. Donc oui, je pense que l’État souhaite s’engager. Un appel d’offre va d’ailleurs être lancé, auquel nous répondrons évidemment.

Publicités
One Comment leave one →
  1. 22 janvier 2013 2:12

    A reblogué ceci sur Paleo, Alimentation, Sport, Philo … and commented:
    Ca fait longtemps que je me demande pourquoi le sport n’est pas considéré comme un médicament, et que je me désole de voir qu’on prescrit des médicaments qui coutent à la collectivité alors qu’un peu d’exercice physique aurait le même effet … C’est une initiative géniale ! et tant qu’on y est, taxons le sucre en poudre au même niveau que les cigarettes 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :